Noir Blanc
Zoom sur PARE, l'initiative de lutte contre les dangers de l'internet

Zoom sur PARE, l'initiative de lutte contre les dangers de l'internet

il y a 9 jours | by: David Kodjani

PARE (Protégé, Alerté, Responsabilisé, Éduqué) est une campagne de sensibilisation et d’information des utilisateurs du cyberespace béninois et de la protection de l’enfance en ligne.

Porté par le gouvernement, cette initiative sensibilise les jeunes et parents sur :


  • les bons usages des outils de l'Internet et les menaces éventuelles tels que l'exposition aux contenus choquants, 

  • les dangers de l'usage non averti des réseaux sociaux, 

  • les paris en ligne des mineurs, 

  • les logiciels malveillants, 

  • l’hameçonnage, 

  • les fake news et les arnaques en tout genre. 


PARE agit pour que les jeunes et parents puissent jouir des avantages qu'apporte Internet en toute sécurité. 


La jeunesse a besoin d’être guidée et accompagnée sur une utilisation saine de l'Internet. Les parents ont un rôle majeur à jouer, en tant qu’éducateurs puis en tant que cibles de choix pour les activités cybercriminelles.


Pour atteindre les objectifs de cette campagne de sensibilisation, les agents 3 principaux thématiques notamment : la protection de l’enfance en ligne, la sécurité numérique personnelle face aux dangers du cyberespace et les arnaques en tout genre.


  • Contrôle parental


Quel que soit l’âge, nombreux sont les jeunes qui de nos jours utilisent des appareils numériques très fréquemment. Ils se connectent à Internet via ces appareils et l'utilisent différemment en fonction de leur tranche d’âge.


Cependant, l’utilisation d’Internet n’est pas sans risques pour les plus jeunes, et cela peut inquiéter les parents. Tout parent a la volonté que son enfant puisse profiter des tendances de sa génération sans pour autant tomber sur des contenus inappropriés pour leur âge.


Le contrôle parental est un système de surveillance mis en place par les parents pour surveiller l’utilisation que font leur(s) enfant(s) des appareils connectés à internet. Il permet ainsi de réduire le risque que les enfants découvrent ou tombent sur du contenu inapproprié.


Pour effectuer un contrôle parental, il est nécessaire de disposer d’un logiciel qui sera installé sur l’appareil de l’enfant. Ce logiciel permet de bloquer l’installation de certains types d’applications et logiciels indésirables.



Lire aussi - Togo / ATBEF : Projet D'éducation Sexuelle Des Adolescents



  • L’Hameçonnage


L' hameçonnage est un des dangers les plus récurrents sur internet. C’est une technique frauduleuse qui consiste en l’utilisation d'ingénierie sociale pour tromper des victimes. 


Ces victimes sont quant à elles insouciantes du danger qui les entoure, et divulguent des informations sensibles telles que des numéros de cartes bancaires, des mots de passe de divers comptes, et même des informations personnelles relatives à l'identité de la victime. 


Pour se protéger contre cette pratique, il faut faire attention à bien garder ses informations personnelles et ne pas les divulguer à n'importe qui. Il s’agit de bien examiner d'où les mails proviennent ; de vérifier si possible que la personne à qui l’on s’adresse est effectivement de confiance ; ou d’utiliser des logiciels tels que les anti-spam. Il faut se méfier des messages ayant un ton anxiogène, des liens et/ou pièces jointes suspectes.


En pratique, il ne faut jamais cliquer sur des liens dont le contenu est inconnu, n'accéder qu'à des sites HTTPS, vérifier les certificats de sécurité des sites, et n’ouvrir des mails que de contacts que l'on connaît.


  • La sextorsion


La sextorsion, aussi appelée chantage sexuel, est une technique de chantage qui consiste à menacer la victime de partager ou publier son contenu sensible et intime si cette dernière ne suit pas les instructions de l’auteur de l’attaque. Dans le cas de la sextorsion, l’extorqueur est capable de demander encore plus de contenu intime de la part de la victime. 


Le maître-chanteur peut aussi demander une somme d’argent en menaçant la victime de partager son contenu personnel à caractère sexuel.


Les victimes ont un profil typique : les adolescent(e)s. L’extorqueur s’attaque à des victimes qui n’ont pas forcément la maturité de réagir de façon appropriée, ce qui les rend plus susceptibles de répondre aux demandes du maître-chanteur. Cependant, cela ne veut pas dire qu’un(e) adulte ne peut pas en être victime. 


Il y a plusieurs façons de résister à cette attaque. Toute personne étant menacée doit impérativement arrêter de communiquer avec le maître-chanteur, c'est la première étape. De plus, il ne faut pas répondre aux demandes de l’extorqueur. La suite est simple : garder les preuves de l'événement, et ensuite en parler à un adulte ou aux autorités appropriées telles que la police.


Toutefois, la meilleure des solutions est la prévention. La règle d'or pour éviter la sextorsion, c'est de ne jamais partager ou publier du contenu sensible sur les réseaux sociaux ou autres média de communication. 


Éviter de communiquer avec des personnes qu’on ne connaît pas ; utiliser des mots de passe forts pour protéger ses informations ; bloquer les comptes et demandes étranges ; cacher sa webcam ; et se renseigner sur les menaces modernes de l’internet sont toutes des pratiques efficaces pour éviter que ce crime grave ne vous atteigne.


En sommes, l’internet est un outil fabuleux mais il faut toujours faire très attention quand vous l'utilisez.