Noir Blanc
Togo / ATBEF : Projet d'éducation sexuelle des adolescents

Togo / ATBEF : Projet d'éducation sexuelle des adolescents

il y a 4 mois | by: David Kodjani

“Diffusion des vidéos pour la promotion de l’Education Sexuelle Complète (ESC) au Togo.” C’est le nom d’un projet de l’Association togolaise pour le bien-être de la famille (ATBEF).

Financé par AMAZE GLOBAL IMPACT, ce projet a été lancé à Lomé le vendredi 13 mai dernier.


Ledit projet va durer 12 mois


Contacté par notre rédaction, le responsable communication et mobilisation des ressources de l’ATBEF nous a expliqué que “le projet Amaze consiste à promouvoir les informations vraies au sein de la jeunesse en particulier, et de la population en général au travers des séquences vidéos. Elles visent à passer spécifiquement les informations portant sur les composantes de l'ESC.


Ceci se fera à travers la publication de courtes vidéos Amaze.


Les réseaux sociaux, et les acteurs clés sur le terrain seront mis à contribution pour l'atteinte des objectifs. Les mentors enseignantes seront également mis à contribution ainsi que les ASC pour atteindre la cible des jeunes en milieu scolaire et extrascolaire.” nous a également confié M. Joël EKLOU.


Il s’agit d’amener cette cible à faire des choix éclairés et à adopter une sexualité responsable.


En effet, la plupart des jeunes et des adolescents sont aujourd’hui confrontés à divers phénomènes tels que les grossesses précoces, les maladies sexuellement transmissibles (MST), le VIH/SIDA, la délinquance juvénile, etc. 


Ce programme de l’ATBEF va créer une demande de services à travers les vidéos Amaze auprès de 500 000 personnes et former 90 formateurs à l’intégration des vidéos dans les cours ESC et en dehors de l’école. 



Lire aussi : Togo : Des Éco-Poubelles Pour Zéro Déchet Plastique D'ici 2027



À cette fin, les promoteurs ont l’intention de mettre à disposition sur les réseaux sociaux et en ligne plus de 200 vidéos de courts métrages, couvrant des sujets sur la puberté, les bonnes relations, la sécurité personnelle, le consentement, les agressions sexuelles, le harcèlement, la grossesse et la reproduction, les IST, le VIH/sida, ainsi que l’orientation sexuelle, l’identité de genre. 


Ils entendent également mener des actions de sensibilisation et établir des partenariats avec le ministère chargé de l’enseignement fondamental et secondaire, les écoles et les enseignants, pour l’utilisation de ces vidéos dans les classes.


Quelques chiffres


L’analyse EDST 2014 révèle que le pays enregistre chaque année 17,3% de grossesses précoces dont 3 000 en milieu scolaire et 2,5% de prévalence du VIH. 


L’enquête montre également que 84 % des besoins des adolescents ne sont pas satisfaits. De même, 401% de mortalité maternelle et infantile ont été observés.