Noir Blanc
Point sur les métiers menacés par l'Intelligence Artificielle

Point sur les métiers menacés par l'Intelligence Artificielle

il y a un mois | by: David Kodjani

En imitant le comportement humain, l’IA est devenue une véritable alliée pour accompagner les entreprises et les rendre plus performantes au quotidien. Mais le revers de la médaille, c’est qu’en automatisant toujours plus de tâches, de nombreux métiers risquent de disparaître.

Il faut néanmoins préciser que la nouvelle révolution industrielle qu’apporte l’intelligence artificielle vient également avec un lot de nouveaux métiers. L’avancée des nouvelles technologies va également créer de nouveaux types d'emplois.


Les métiers qui sont menacés ont été touchés du doigt par le Professeur Kodjovi Lotchi lors du séminaire international sur les nouvelles tendances technologiques qui s’est tenu le mardi 26 juin dernier. 

 

Nous faisons ici le point sur les secteurs les plus menacés par la robotisation et l’impact de l’intelligence artificielle sur le monde du travail en général.


 

Les métiers à tâches répétitives


Depuis plusieurs années déjà, les robots remplacent peu à peu tous les métiers répétitifs, nécessitant peu de réflexion. L’exemple le plus probant est sans aucun doute celui de la grande distribution, avec l’arrivée des caisses automatiques. La robotique s’est aussi imposée en masse dans les entrepôts, en se substituant aux manutentionnaires. 


Mais l’IA arrive désormais sur le devant de la scène avec une nouvelle vocation : reproduire la logique humaine pour occuper un rôle important dans tous les postes à responsabilités. Si l’intelligence artificielle détruit les jobs pénibles et peu valorisants, elle bouleverse aujourd’hui aussi les métiers à forte valeur ajoutée.  


 

Le domaine de la banque et de l’assurance


Avec l’avènement du digital, le monde bancaire a considérablement évolué ces dernières années. Sur Internet, il est désormais possible de réaliser la plupart des opérations courantes sans faire appel à un conseiller. En dix ans, les banques ont fermé 5% de leurs agences. Une tendance qui devrait s’accélérer au fur et à mesure que l’IA se développe. 


Même constat dans l’univers de l’assurance, où les clients peuvent effectuer les démarches en ligne. Selon l’Institut Sapiens, l’effectif des employés de banque et d’assurance a subi une baisse de 39% en 30 ans. 


Ces métiers seraient amenés à totalement disparaître entre 2038 et 2051.  


 

Le secteur de la santé et l’IA


Les robots occupent déjà une place de choix dans le monde de la médecine. Vous avez peut-être déjà entendu parler des premières opérations à distance en 5G réalisées en 2019 ! Pour autant, la robotique ne remplace pas l’humain : elle l’assiste. 


L’IA ne pourra pas se substituer aux médecins mais elle pourra jouer un rôle important dans la recherche, le diagnostic ou encore le traitement. 


En revanche, les radiologues risquent d’être impactés puisque l’intelligence artificielle devrait pouvoir établir des analyses beaucoup plus fiables qu’eux, à partir de l’imagerie médicale, et en un temps record.


 

Des bouleversements dans les métiers du numérique


Rassurez-vous : l’IA ne pourra jamais prendre en charge à 100% les missions d’un développeur web. L’intelligence humaine est encore nécessaire pour analyser les besoins d’un client, tout comme la créativité. 


Cependant, ce métier va fortement évoluer ces prochaines années. De nombreuses tâches pourront être automatisées et une partie du code pourra être prise en charge par des robots. Mais cela n’empêche qu’il faudra toujours un développeur humain pour contrôler le travail réalisé, mais aussi pour effectuer la programmation des robots en question. 


Les différents métiers digitaux subiront de grands bouleversements, mais ils ont encore de belles années devant eux !



Dans son intervention, le Professeur Lotchi a notamment mis l’accent sur le métier du TéléMarketing qui selon des études est appelé à disparaître avec le temps.



Suivez ici l’interview qu’il nous a accordé. 




Source : Laou