Noir Blanc
Le Togo acceuille en Novembre le sommet de l'industrie financière africaine

Le Togo acceuille en Novembre le sommet de l'industrie financière africaine

il y a un mois | by: David Kodjani

Les acteurs de l’industrie financière africaine se réuniront les 28 et 29 novembre prochains à Lomé, dans le cadre de la deuxième édition de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS).

Initié par l’IFC de la Banque mondiale et Jeune Afrique Media Group, cet événement va se dérouler pour la première fois en présentiel. La première édition s'est entièrement déroulée en ligne. 


Pendant deux jours, des conférences, ateliers et tables rondes permettront aux leaders de l’industrie africaine de contribuer à la relance économique du continent à travers le développement d’une industrie financière compétitive, innovante, inclusive et durable.


AFIS


Le développement de l’Afrique passe par la construction d’un secteur financier efficace, inclusif et durable. A ce titre, AFIS stimule le dialogue entre les gouvernements, les régulateurs et les leaders de l’industrie financière (banques, assurances, opérateurs de mobile money, fintech) sur un continent dont le potentiel de croissance est freiné par une mauvaise orientation des financements disponibles.


L’objectif d’AFIS est de construire une industrie financière robuste au service de l’économie réelle et du développement durable. Réunissant les personnalités et institutions les plus influentes de la finance africaine, ainsi que les régulateurs, AFIS œuvre à l’amélioration de l’inclusion financière et à la naissance d’une véritable industrie panafricaine des services financiers.


AFIS s’engage activement à contribuer au succès de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), qui devrait accélérer l’intégration et la croissance du secteur financier africain.



Lire aussi - Le Togo Va Bénéficier D'un Soutien Financier De La Banque Mondiale



Les objectifs


A l’heure où la finance est au coeur de nombreux enjeux, de l’accélération des échanges commerciaux à la relance économique, AFIS réunira à nouveau en 2022 les leaders de l’industrie financière africaine autour des objectifs suivants :  


  • échanger sur les meilleures pratiques permettant d’accélérer l’inclusion financière sur le continent

  • accélérer l’émergence d’un marché panafricain des services financiers, notamment  via l’harmonisation des pratiques et le développement de groupes continentaux puissants ;

  • contribuer à la naissance de politiques réglementaires, de conformité, et d’encadrement des innovations financières au service d’une croissance pérenne et soutenable du secteur ;

  • favoriser les échanges d’expérience et le partage de bonnes pratiques entre professionnels ;

  • débattre des dernières tendances et évolutions de la finance mondiale et africaine.


Plus de 500 participants provenant de 30 pays sont attendus pour cette deuxième édition. Cela devrait permettre aux différentes délégations d’échanger sur quatre grandes thématiques jugées essentielles à la finance par les organisateurs.


“Le premier pilier, c’est tout ce qui concerne la digitalisation financière (les fintechs, le Mobile money, etc). Le deuxième pilier, c’est la finance verte (Sustainable Finance) et le troisième est relatif à l’intégration économique, la Zlecaf. Il y a une quatrième thématique qui s’est invitée à l’aune de la période d’inflation élevée que nous traversons. Il s’agit de l’impact de l’inflation sur la solidité de l’industrie financière africaine et les perspectives”, a énuméré Frédéric Maury, Directeur délégué de l’AFIS.

Dans une Afrique où l’industrie financière est en pleine croissance et de nouveaux usages pionniers émergent, les organisateurs d’AFIS disent vouloir “encourager l’innovation et impacter l’économie du continent.