Noir Blanc
Kasi Insight : Etat du consommateur africain

Kasi Insight : Etat du consommateur africain

il y a 7 jours | by: David Kodjani

La pandémie de la Covid19 et le conflit russo-ukrainien ont mis à mal l’économie mondiale. L’Afrique n’a pas été épargnée, elle a même été durement frappée. Le rapport de Kasi Insight vient une fois encore cela.

Ce rapport de la principale société d'intelligence décisionnelle en Afrique, Kasi Insight, parle de l’état du consommateur africain.


Selon le rapport, le sentiment des consommateurs a mis en évidence deux principales préoccupations ayant un impact direct sur les poches des consommateurs et l'avenir de leurs entreprises, tandis que la génération Z (née à la fin des années 1990 et au début des années 2010) a émergé.


Selon des données antérieures publiées par la Banque mondiale, l'Afrique subsaharienne a connu sa première récession en 25 ans lorsque la pandémie de Covid-19 a frappé. Cela a entraîné une reprise difficile pour la région et a également mis en évidence de nouveaux défis pour la croissance économique, aggravés par la guerre russo-ukrainienne.



Lire aussi : Les Chiffres De L'impact De La Covid19 Sur Le PIB De La Gambie



Le rapport examine l'état actuel du consommateur africain alors que les inquiétudes concernant l'inflation, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement et les risques géopolitiques augmentent.



L'économie africaine face à l'inflation


Après la pandémie, les coûts de l'inflation sur le continent ont augmenté avec les craintes d'une récession imminente sur les cartes. Moins de la moitié des répondants (48 %) s'attendent à ce que les conditions économiques s'améliorent au cours des six prochains mois. Les répondants restants sont composés de 27% d’optimistes qui s'attendent à ce qu'elle s'améliore et de 24% de pessimistes qui s'attendent à ce qu'elle se détériore. 


Les principales préoccupations concernent l'inflation, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) prévoyant que les prix des produits de première nécessité tels que les prix de la nourriture et du pétrole augmenteront de 28 % cette année.



Les consommateurs africains face à l'incertitude l’avenir économique du continent


L'impact de la pandémie de Covid-19 sur les performances économiques des pays africains a varié, laissant de nombreux consommateurs indécis quant à l'avenir. L'incertitude survient principalement parce que la baisse de l'économie frappe les consommateurs là où elle fait le plus mal : le pouvoir d'achat des ménages.

En conséquence, la majorité des consommateurs ne sont pas sûrs de leur capacité à acheter des produits de première nécessité (nourriture, services publics, etc.) et des articles discrétionnaires (meubles, appareils électroménagers, etc.).


La moitié des répondants (48%) pensent que les conditions économiques de leur pays respectif resteront les mêmes au cours des 6 prochains mois. Le même sentiment se manifeste également lorsque l'on examine les attentes concernant le revenu des ménages. La majorité des consommateurs interrogés (45%) s'attendent à ce que le revenu de leur ménage reste inchangé au cours des 6 prochains mois.


En examinant plus en détail l'impact financier, les ménages ont du mal à trouver un emploi (52 %) et à gagner de l'argent (38 %).




Lire aussi : Covid19 / Conflit Russo-Ukrainien : L'économie Du Ghana Pourrait En Souffrir Selon La BAD




Génération Z, la plus optimiste des générations


La génération Z , la plus grande cohorte de générations au monde, représentant un tiers de la population mondiale, est la plus optimiste quant à l'orientation de l'économie avec 36 % s'attendant à une amélioration au cours des 6 prochains mois, contre 26 % des baby-boomers.


La génération Z est la plus optimiste quant au revenu de leur ménage, 42 % s'attendant à une amélioration, contre 34 % des baby-boomers. 


Les baby-boomers sont les plus optimistes quant à avoir assez d'argent pour acheter des produits de première nécessité (48 %) contre 23 % de la génération Z


Il en va de même pour les dépenses discrétionnaires, 28 % des baby-boomers cherchant à faire des achats importants contre 18 % de la génération Z.


Sur le marché du travail et sur le plan des affaires, les difficultés sont partagées, 11 % des baby-boomers trouvant facile de trouver un emploi, contre 5 % de la génération Z. Lorsqu'il s'agit de gagner de l'argent, 8 % de la génération Z et des baby-boomers trouvent cela plus facile, la seule chose sur laquelle ils semblent être d'accord.


Pour gagner sur le marché à la croissance la plus rapide au monde, les chefs d'entreprise et financiers doivent avoir une meilleure visibilité sur les réalités des économies, des marchés et des communautés africaines à travers le prisme des consommateurs. C’est à ce niveau qu’intervient Kasi Insights. Selon son PDG, Yannick Lefang, la société écoute chaque mois les africains et transforme les données en informations exploitables.



Source : Ghana Talk Business